L'art doit être libre. Où il n'y a pas de liberté, il n'y a pas d'art.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nobody knows

Aller en bas 
AuteurMessage
Vox Populi
Admin
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 27
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Nobody knows   Dim 8 Juin - 6:25

Nobody Knows
Prix d'interprétation masculine festival de Cannes 2004



Date de sortie : 10 Novembre 2004
Réalisateur : Kore-Eda Hirokazu
Avec Yagira Yuya, Kitaura Ayu, Kimura Hiei
Film japonais. Genre : Drame
Titre Original : Daremo Shiranai
Durée : 2h 21min.

Résumé: Quatre enfants vivent paisiblement avec leur mère dans un petit appartement à Tokyo. Ils sont tous de pères différents et ne sont pas scolarisés. Le propriétaire ignore même l'existence de trois d'entre eux. Un jour, leur mère disparaît en laissant un peu d'argent et un mot à l'attention de l'aîné pour qu'il s'occupe de ses frères et sœurs. Ainsi commence une nouvelle vie pour ces quatre enfants livrés à eux-mêmes.

Présentation: Inspiré d'un fait réel, Nobody Knows est le quatrième long métrage d'un cinéaste au talent s'inscrivant dans la lignée d'un Ozu. Les quatre enfants filmés dans l'étroitesse de l'appartement ainsi que la densité du temps qui s'écoule propose un récit où l'épreuve des enfants est aussi celle du spectateur. La caméra enregistre à hauteur d'enfant la lente dégradation qui s'installe et la fascinante insouciance de la fratrie. Hirokazu Kore-Eda montre aussi comment les enfants livrés à eux-mêmes s'organisent en communauté et comment la vie se fait tout de même se déroulant dans un climat de violence contenue. Nobody Knows (et c'est là sa grande force) propose un constat sur la place des enfants dans les sociétés modernes : une indifférence généralisée. Dans le hors champ, c'est aussi cela qui se dit : l'absence et le désintérêt des adultes aveugles à la détresse des enfants. Le film n'est pas le récit d'un fait divers dans une grande ville asiatique. Il est un manifeste universel où le cinéaste japonais rappelle toute l'importance du regard et du temps donnés pour comprendre et aimer l'autre.

Commentaire : Sûrement le seul film qui a réussit à me faire pleurer. Ce film est un témoignage des grands ratés de notre société avec le culte de l'indifférence. A coté de tout cet égoïsme, les quelques personnes qui essayent de les aider rendent cet acte, si simple, presque noble.
Très sombre, très lent et très long, ce film est difficile à regarder mais il en vaux vraiment le coup.

ps : Bande Annonce

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freestyle-graphique.graphforum.com
mouty

avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: AAAAAAAAAAAAAAah   Lun 16 Juin - 15:08


Un film que j'ai vu il y a quelques jours déjà, et que j'ai déjà re-vu XD
Non vraiment un très beau film. Mon préferé à ce jour ! Très poétique. enfin je l'ai déjà exposé sur mon blog XD Bref je m'en lasserais pas. Il faut le voir ABSOLUMENT. <33333
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://SummerEvening.Free.Fr
 
Nobody knows
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Freestyle Graphique :: ¤ Office des arts ¤ :: ₪ Centre de projection :: • Films-
Sauter vers: